Rechercher
  • loeildutennis

UNE FIN DE SAISON 2020 CHARGEE

Après 5 mois d'absence de compétitions officielles, l’ATP et la WTA ont décrété un calendrier de reprise assez fou, débutant le 9 août pour les femmes, et le 14 pour les hommes. Ni l'un ni l'autre ne semblent tenir compte de la densité et de l’enchaînement des rendez vous majeurs, mais tendent à favoriser la pratique des joueurs les plus « bankable ». En effet, seuls se joueraient les Grand Chelem et les Masters 1000 et WTA Premier, réservés à l’élite tennistique.

Le premier GC à se tenir, prévu du 31 août au 13 septembre, a fait le choix de zapper ses qualifications. Une décision peu étonnante, venant de la patrie de l’oncle Sam, mais aussi sacrément problématique quand on sait que la participation aux qualifications d'un tournoi majeur contribue activement au financement de la saison des joueurs de “second plan” du circuit. D’autant plus celle de 2020...



L’USTA n’est pas le seul mauvais élève, les circuits parallèles de reprise le sont tout autant...sans parler du nid à microbes qu’est devenu le bébé de Djokovic. Au même titre que l’US Open, l’UTS de Patrick Mouratoglou et l’Adria Tour du numéro un mondial ne concernent que les joueurs les mieux classés, mis à part quelques invitations serbes pour remplacer, pour l'exhibition de l'Europe de l'est.

Ces exhibitions ont vocation à relancer l’économie du circuit, mais est-ce vraiment l’action souhaitée lorsque seuls sont concernés les joueurs les plus aisés ?


Heureusement, la FFT ne semble pas trop suivre ce chemin et pense au plus grand nombre. Elle crée son propre circuit, le « Challenge Elite FFT », composé de 3 épreuves en région PACA. Il aura lieu entre le 6 et le 25 juillet selon le programme suivant :

  • Du 6 au 11 juillet, au Tennis club des Combes à Nice

  • Du 13 au 18 juillet, à ASLM Cannes Tennis

  • Du 20 au 25 juillet, au Tennis club de Valanade à Villeneuve Loubet


Le Challenge Elite FFT rassemblera 24 joueurs et 12 joueuses parmi ceux éligibles aux qualifs et aux grands tableaux des tournois du GC (avec 4 WC pour les hommes et 2 pour les femmes). La compétition prendra la forme de poules de 3, où sortiront les 8 meilleurs pour les ¼ de finales. Les matchs se joueront au meilleur des 3 sets avec un super tie-break dans le 3e set.

Cette tournée se disputera sur dur ou terre battue. Les demi-finales et finales seront diffusées sur la nouvelle chaîne de la fédération, la FFT TV.

La reprise du jeu permettra aux joueuses et joueurs de disputer des matchs, de se remettre en condition en vue d’une reprise de la saison internationale, et de recevoir un prize money. Bien qu'il soit une passion pour la plupart, rappelons que pour les joueurs professionnels, le tennis est avant tout un métier, incluant des revenus financiers, essentiels pour vivre.

Les officiels (JA et arbitres) et les entraîneurs professionnels pourront eux aussi retrouver les terrains donc reprendre leur activité principale.

La FFT annonce également la reprise des CNGT pour relancer plus massivement l’écosystème du tennis. Sont concernés joueuses et joueurs numérotés qui pourront s’affronter sur une trentaine de tournois organisés par les clubs affiliés. Ces joutes s’étaleront du 2 juillet au 30 août. Aux tournois déjà prévus dans le calendrier classique, s’ajouteront des inédits, créés cette année pour relancer davantage la compétition nationale. Au total, 19 tournois masculins et 14 féminins se tiendront tout au long de cet été qui s’annonce riche en tennis !


N'oublions pas les compétitions de tennis fauteuil, qui reprendront le 17 juillet. Un tournoi élite sera organisé au CNE où participeront les meilleurs joueurs français (12 hommes et 8 femmes).


26 vues

Posts récents

Voir tout

PLUS QU’ENTRAÎNEURS

Entraîner un jeune joueur de tennis aux ambitions élevées n’est pas toujours simple, d’une part à cause de la pression de responsabilité que peut engendrer les attentes, d’autre part parce que la gest

©2020 par L'œil du Tennis. Créé avec Wix.com